Halloween et les bienfaits de l’EFT et de la citrouille !!

Anne Siret non catégorisé, Outils d'aide, Sante Leave a Comment

This post is also available in: fr

 

 

 

 

 

 

 

Dans la dernière conférence de partages du Programme < EFT en Classe >, dont le thème était Halloween et l’EFT, j’abordais le sujet des peurs et comment conscience et régulation émotionnelle pouvaient nous aider à les gérer.

Il suffit souvent de changer de perception sur une situation pour ne plus la considérer comme effrayante. Analyser l’objet ou les origines de nos peurs, nous permet, en autre, de les dédramatiser. 

Prenez le cas de la fête d’Halloween, pourquoi ne pas la considérer sous de bons aspects comme amusement, joie, bien-être, au lieu d’y voir tout ce qui est en relation aux différentes peurs (mort, araignée, serpent, nuit,…) ?

Lors de la conférence, j’ai illustré mes propos avec baguette et recettes magiques. Vous l’avez bien compris, je me référais à l’EFT pour la baguette magique. Et pour les recettes, à la magie des huiles essentielles, ainsi qu’à celle de la citrouille…

Savez-vous que la citrouille, utilisée comme décoration pour la fête d’Halloween, et qui fait partie de la famille des courges, sert aussi d’ingrédient pour de délicieux gratins et tartes. Riche en vitamines et minéraux ainsi qu’en bêta-carotènes et en fibres, elle apporte de nombreux bénéfices pour la santé et donc pour notre bien-être !!

Voici quelques avantages de consommer les graines ou la chair de ce fruit afin de contribuer à votre bien-être :

Des bêta-carotènes pour la vue et la peau

La citrouille est un aliment riche en bêta-carotènes, un pigment orange important pour la vision et la protection de la peau. La courge contient de la lutéine et de la zéaxanthine, des caroténoïdes bénéfiques pour prévenir la cataracte. Au niveau de la peau, les caroténoïdes ont des vertus photo protectrices qui peuvent limiter le risque de brûlures. 100 g de citrouille apportent suffisamment de vitamine A et provitamine A pour la journée chez un adulte.

La citrouille, une source de vitamines pour l’immunité

La courge peut vous aider à lutter contre les infections de l’hiver grâce à son contenu en vitamine C et en acide folique (vitamine B9). Une revue du groupe Cochrane suggère que la vitamine C aide à réduire la durée d’un rhume, notamment chez les enfants. 100 g de courge contiennent 9,6 mg de vitamine C, soit environ 10 % des apports journaliers recommandés pour les adultes.

Un protection cardiovasculaire

La courge apporte du potassium qui est bénéfique contre l’hypertension artérielle et réduit le risque d’AVC. C’est aussi une source de magnésium, un minéral important pour la santé cardiovasculaire. 100 g de citrouille apportent 206 mg de potassium et 23 mg de magnésium.

La citrouille contre le diabète

La consommation de courge aiderait à faire baisser la glycémie. Dans une étude de 2007, la courge avait un potentiel intéressant pour lutter contre l’hyperglycémie car elle inhibe l’activité alpha-glucosidase (une activité enzymatique qui favorise la libération de glucose) et possède une activité antioxydante. Les inhibiteurs d’alpha-glucosidase sont des molécules utilisées en traitement du diabète de type 2.

La citrouille pour prévenir des cancers

Les bêta-carotènes permettraient de prévenir certains cancers, comme le cancer de la prostate ou du côlon. Ainsi, une étude de 2014 sur une population japonaise a montré que les personnes qui avaient des niveaux élevés de zéaxanthine dans le sang avaient moins de polypes et risquaient moins de cancers.

Des fibres dans les citrouilles pour perdre du poids

Les citrouilles apportent des fibres qui favorisent la digestion et peuvent aider à perdre du poids en faisant baisser la sensation de faim. En mangeant de la courge, vous vous sentez rassasié. La courge contient beaucoup d’eau et apporte peu de calories.

Des graines de citrouille pour la bonne humeur et bien dormir

Les graines de citrouille contiennent du tryptophane. Cet acide aminé sert à produire de la sérotonine qui joue un rôle dans l’humeur. Le manque de sérotonine semble favoriser l’anxiété et des symptômes dépressifs. La sérotonine participe aussi à la régulation du cycle veille-sommeil.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.