La Dépression

Anne Siret EFT, EFT, Outils d'aide, Sante, Self development, Self-guérison Leave a Comment

This post is also available in: fr

En 2020, il est dit que la dépression majeure sera la 2e cause d’invalidité dans le monde.

Nous sommes tous constitués différemment.  Certains d’entre nous sont plus robustes. Toutefois, personne n’est à l’abri d’une dépression parce que personne ne sait exactement comment on en arrive là.

Nous pouvons sensiblement avoir une idée de ce qui pourrait nous y faire plonger comme par exemple pour le burn-out qui est une dépression liée à une surcharge de travail et qui se manifeste généralement par un sentiment d’épuisement, de stress, d’agressivité ou une sensation de ne plus avoir envie de rien.

Mais c’est le plus souvent notre incapacité à nous affirmer, à mettre nos limites qui a raison de notre santé.  Travailler dans la frustration ou la colère, est extrêmement néfaste pour l’esprit et le corps.

Tout comme ce n’est probablement pas une rupture sentimentale qui nous démolit autant, mais l’idée que nous nous en faisons ou notre refus d’accepter l’inacceptable, de lâcher prise sur ce qui ne peut être changé.

En réalité, le malheur vient peut-être souvent des autres, mais s’il perdure, c’est souvent de notre propre initiative, parce que nous ne faisons rien pour changer les choses ou pour y mettre un terme.  Nous alimentons, entretenons la situation et sommes surpris de constater qu’elle finit un jour par nous engloutir.

Pour traiter cette problématique, il est primordial dans un premier temps de prendre conscience de la situation. Il faut trouver la lucidité de se dire que l’on va mal.

Comment reconnaitre une dépression ?

La maladie se caractérise par le fait de ne plus avoir envie de rien. De ne plus avoir de volonté, plus de plaisir, plus de motivation à rien faire. La vie n’a plus de sens.

C’est une longue ligne plate au niveau de la vie émotive.

La différence avec une déprime vient de la durée de la souffrance. La dépression dure des semaines, voire des mois.

Toutes les perceptions sont erronées quand une personne est en dépression. Elle a l’impression qu’il n’y a aucune option, aucune porte de sortie. C’est là que les idées noires commencent à prendre place et que les malades envisagent le suicide. L’acte de suicide n’est pas un acte ni de courage ni de lâcheté mais c’est un acte pour mettre fin à la souffrance psychique.

La dépression est une expérience difficile également pour les gens qui entourent les malades car la souffrance psychique est difficile à déceler et c’est une maladie qui reste taboue dans la société. Il est important que les proches aidants prennent soin d’eux et se connaissent suffisamment pour se préserver.

On peut guérir de la dépression avec une psychothérapie et de la médication, mais surtout en changeant ses habitudes et en reconstruisant son estime de soi.

Pour cela, il est indispensable de prendre du temps pour soi. Ralentir le rythme permet de se reconstruire et de reprendre confiance en soi. En entreprenant des activités qui nous sont chers, on reprend le contrôle de ses émotions.

Faire du sport permet de s’oxygéner l’esprit de toutes pensées négatives tout en se faisant du bien. Ce mode de vie plus sain s’accompagne d’une bonne alimentation car mieux manger participe à notre développement personnel. Des techniques de relaxation, comme la méditation, l’EFT, la cohérence cardiaque, la pleine conscience, ou/et le counselling contribuent aussi à retrouver un second souffle afin de retrouver de l’énergie et des idées positives.

Il faut trouver ou retrouver un sens à sa vie, ou peut-être changer de direction ou peut-être encore baisser la pression que l’on met sur soi-même.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.